Révélés des talents, Booster des carrières

Corpo35 Perfume Awards est renouvelé chaque années, les jeunes talents planchent sur leur projet. Cinq parfumeurs révélés verront leur composition mise en flacon. Né de l’initiative de Cécile Vialla, fondatrice de Maison de parfum Berry et de Charles Berry, fondateur de la parfumerie 35 rue Damiette, à Rouen, Corpo35 Perfume Awards est un concours international réservé aux jeunes parfumeurs – étudiants, assistants-parfumeurs, parfumeurs juniors et autodidactes, dont l’objectif de révéler les talents de demain, diffuser la culture du parfum dans sa diversité, et permettre au grand public de découvrir la parfumerie de niche, créative et alternative.

Anne Dussourt

Un couché de soleil, la fraîcheur de la nuit qui s’annonce, vent léger, aromates et agrumes, se
laissent doucement envelopper par un cœur floral délicat, emporté par un sillage boisé qui semble poursuivre la course de la vie.

Tanguy GUESNET

On aime cette réinvention impertinente de la fleur d’oranger : entre facettes chamallow
délicieusement juvéniles et inflexions nobles de graines d’ambrettes, elle invente un sillage addictif et incroyablement élégant.

Bérénice WATTEAU

Déjà grisée la bergamote cède la place à un accord de rhum liquoreux enrichi de limette et de
citrons, une sensualité de tête promesse de danses hypnotiques. En cœur le lavandin et le géranium s’enivrent de notes de cannelle. Étourdi par les accents chantant de la Havane le fond coumariné vanillé s’abandonne au rhum boisé sensuel dans un dernier corps à corps.

Éléonore DE STAEL

Une goutte de magie, un grain de folie, un soupçon de fantaisie ! Jouons ! De l’harmonie de
l’enfance en toute spontanéité vers la puissance bienfaisante de la rose, on se retrouve soi en sentant et respirant le parfum.

Sabah DIHMANE

Ce n’est pas un parfum oriental, c’est une étoile que l’on contemple. Un parfum profond et intense.

Maud CHEVALLIER

Captain Rossi, seul sur une mer immense accablée de soleil, se tient droit, immobile, à l’affut.
Les canons se sont tus, on sent encore la poudre dans l’air, l’ennemi est peut-être encore là, caché
dans la brume, à l’horizon incertain.
Le navire est blessé, il saigne de l’huile de chanvre et du goudron épais.
Parfum d’éclats de santal, de liqueurs répandues et de tabac séché.

Annalia DEBAT

Passé les tropiques, le Belem, se laisse aller à une nouvelle torpeur ponctuée çà et là par l’odeur des
bois précieux, du sel retenu dans ses grandes voiles blanches…
De sa cale s’exhalent des notes de limette et de citron de Sicile, les baluchons débordent de pétales et expirent leurs parfums .

Julie LERENDU

En pleine mer, sur le mythique bateau d’Ulysse. Le voyage commence entre les caisses en
bois remplit de badiane, concombre ou encore de gingembre. Une odeur de ylang-ylang se
rapproche, puis vous sentez un baiser léger de mandarine.

Flavia DURANTE

D’une légère goélette croisant dans les eaux chaudes de l’océan indien, s’évadent des parfums
exquis, des effluves de thé, d’ylang-ylang dispersées par les vents. L’écume des vagues marines se mêle aux notes vives des agrumes dans un mouvement commun de fraîcheur et d’apaisement.

Chana CYNAMON

Pirate stellaire perdu dans les nuages d’encens du cosmos, navigue contre le vent mentholé et
glacial. Du métal étincelant aux étoiles vibrantes.

Batiste HUMEAU

Un accord très moderne autour d’un duo très innovant et addictif, la rose centifolia de Grasse et le Cèdre Alaska, preuve que la reine ancestrale de la parfumerie peut s’associer avec brio au « new kid in town » des ingrédients de notre palette.

Fanny GINOLIN

Du miel, une rose miellée moderne, sexy, le dosage est audacieux.
Un départ plutôt frais, un très joli crescendo vers les notes plus animales

Mouna CHANAOUI

Un bouquet floral blanc, un accord chèvrefeuille, revisité avec modernité.
Le chèvrefeuille s’emplit du souffle vert et solaire de la tubéreuse, ourlé de notes rondes et
vanillées, twisté d’une touche fruits rouges originale au sillage opulent.
Quelques touches amandées et lactées, mariées à la vanilline, redessinent ses courbes avec un trait gourmand.
La rose centifolia discrète, offre de la texture et du volume à l’ensemble.
Des nuances miellées achèvent d’esquisser le portrait de ce chèvrefeuille résolument moderne.

Valentin NAVET

Une rose orientale, un sillage inspirant, comme une invitation au voyage, grâce à l’alliance entre la rose centifolia et le clearwood.
Le poivre de Sichuan en tête confère une puissante note d’originalité et de modernité à ce parfum.
Le miel vient apporter une touche de douceur et de gourmandise, préservant l’équilibre de la
formule.

Saif PARVEZ

Une rose ourlée d’un accord ambré, rafraîchie d’une note de menthe en tête.
Une rose baumée, résineuse, qui s’alanguit dans un lit de notes poudrées, vanillées et musquées.
L’envolée fraîche contraste avec les notes de fond sensuelles et chaleureuses.
Un parfum un brin rétro, délicieusement enveloppant.