Anne Dussourt

Senteur des Vignes

«Se promener au matin, tôt, parmi les vignes, entre givre et rosée, quand le soleil vient à chauffer la terre, et qu’il donne à sentir de nouveau le parfum nourricier. Il coule dans nos veines une calme et sereine ardeur, nous sommes plus légers et ouverts à la vie. La vie d’une autre et belle époque, classique et pourtant si moderne. La discrétion gracieuse des belles élégantes et des peaux de cristal. Un présence intime, réelle et des plus attachantes, qui ne se livre qu’aux amoureux fidèles. Un très beau féminin qui glisse à nos oreilles quelques bien jolies mots, quelques bien jolies notes. Nous sommes loin du fracas mais dans l’évanescence des baisers échangés, la permanence des promesses données. Quelques fleurs fragiles, une coupe de vin doux. Toute la distinction de l’humble discrétion.»

Confession olfactive

Inspirations

frais, doux, vert, terre, bois, humide, légèrement poudré, feuille de vigne