Bélem

«Immobile à l’embouchure du fleuve Amazone,

Le Bélem est là, avec ses trois mâts nus.

Il attend impassible son lot de cacao, pour reprendre sa course

Destination la Guyane , Montevideo, puis les Antilles .

Mille parfums étranges, exotiques, inconnus flottent avec lui.

Il est le messager de mondes nouveaux et sans frontière.

La grandeur de ses voiles en font une majesté essaimant d’escale en escale sa précieuse cargaison.

Attendu dans les salons où bruissent les robes des belles courtisanes, il y déploie des saveurs et senteurs nouvelles.

La grandeur maritime fait la force des empires et le faste des cours.

On y parle plus de mer, on parle du Bélem, de son commerce glorieux, de ses pépites, de l’Eldorado !

Terre promise aux délices divins ramenés dans ses cales.

C’est à peine posé, que telle une abeille, il s’envole de nouveau , vers d’autres rivages et pour d’autres nectars.»

Confession olfactive

concours-parfum
Notes

Tête : bergamote, citron, mandarine, marin

Cœur : géranium, shinus, floral transparent, maté

Fond : vétiver, santal, marin, boisé ambré, muscs.